Centenaire de l’armistice de la guerre 14-18 à St-Sauveur-de-Landemont


  • Date:

Centenaire de l’armistice de la guerre 14-18
La section d’anciens combattants de St-Sauveur-de-Landemont sera ravi d’accueillir tous les habitants d’Orée-d’Anjou à l’occasion du centenaire de l’armistice de la guerre de 14-18.

Programme

Lundi 5 et mardi 6 novembre : interventions pédagogiques auprès les élèves des classes de 3ème autour du spectacle « Le tombeau de Couperin ».
Samedi 10 novembre : spectacle « Le tombeau de Couperin » en l’église de St-Sauveur-de-Landemont à 20h30.
Dimanche 11 novembre : cérémonie de commémoration à St-Sauveur-de-Landemont où les huit sections d’anciens combattants d’Orée-d’Anjou seront reçues :

  • 10h15 : rassemblement des sections AFN de la paroisse Ste Cécile devant le monument aux morts
  • 10h30 : messe dans l’église de St-Sauveur-de-Landemont
  • 11h45 : dépôt de gerbes au monument aux morts et allocutions d’usage
  • 12h00 : quelques chansons seront interprétées par le Val Chantant suivi d’un défilé avec la fanfare l’Echo de la Loire
  • 12h15 : un vin d’honneur sera servi dans la salle des loisirs de St-Sauveur-de-Landemont
  • 13h00 : un repas sera servi dans la salle municipale aux membres des différents groupements de combattants et leurs épouses. Le repas sera animé par l’ensemble Rosaly Bonheur qui chantera quelques chansons d’époque.

Lundi 12 novembre : le spectacle « Le tombeau de Couperin » sera joué deux fois à la salle Jeanne-d’Arc à destination des élèves de 3ème des collèges Pompidou et St Benoît .

Le Tombeau de Couperin

L’ensemble Mikado est invité par la commune d’Orée-d’Anjou pour un concert commémoratif autour de la Grande Guerre.
Ce groupe d’artistes, constitué de six musiciens et un récitant, s’est donné pour but de construire des spectacles qui mettent en perspective Musique et Littérature. Il a été fondé en 2011 par Neven Lesage, devenu Castrocelsien depuis.
Le spectacle propose de mettre en regard une partition de Maurice Ravel, Le Tombeau de Couperin, avec la correspondance que le compositeur a écrit durant le conflit. Il fut un de ces artistes engagés qui interrompirent volontairement leur activité créatrice pour se rendre disponible aux activités militaires.
Le Tombeau de Couperin fut l’œuvre qui l’accompagna durant ces années de guerre. Commencée avant, terminée après, il décida de dédier chacune des six pièces de son Tombeau pour six amis proches tombés au front, faisant de cette œuvre une épitaphe collective à jamais liée aux sombres évènements que traversa le monde à l’aube du 20ème siècle.
Ce travail mémoriel est à l’origine de la proposition du collectif Mikado, qui souhaite replacer l’œuvre dans le contexte dans lequel elle a été écrite, et rappeler le bouleversement majeur que la Grande Guerre constitua pour toutes les classes de la société.
Au détour de ce corpus de lettres, c’est aussi l’occasion de mieux connaitre ce grand musicien et compositeur, célébré de son vivant et bénéficiant aujourd’hui encore d’une immense notoriété, mais dont la personnalité singulière reste méconnue du grand public.

Actions pédagogiques auprès des collégiens

A l’occasion de cet évènement, les élèves de 3ème des collèges d’Orée-d’Anjou bénéficieront d’actions de médiation effectuées en collaboration avec les enseignants d’Education Musicale, d’Histoire, et de Français, avant les concerts dédiés accompagnés d’un temps d’échange, qui auront lieu à la salle Jeanne d’Arc de Champtoceaux.