Bandeau site officiel de la mairie d'Orée-d'Anjou
Flux RSS du site d'Orée-d'Anjou Site accessible pour la mairie d'Orée-d'Anjou Moteur de recherche de la mairie d'Orée-d'Anjou Suivez-nous sur Facebook mairie d'Orée-d'Anjou Suivre le conseil municipal
Sélectionner une page

Depuis plusieurs semaines, Madame le Maire organise des visites communales afin de rencontrer et d’échanger avec les agents municipaux mais aussi avec des acteurs économiques, dans chaque commune déléguée.

 À LA VARENNE
Aline Bray a d’abord échangé avec les agents de la mairie déléguée, puis avec ceux de la halte-garderie ; l’occasion pour la directrice et son équipe de témoigner leur impatience à intégrer le nouveau pôle enfance en cours
de construction. S’en est suivi un échange avec les agents des espaces verts du pôle 1 (La Varenne-Champtoceaux) et de leur responsable, Benoît Toublanc. Les élus ont ensuite été à la rencontre des commerçants du bourg pour évoquer les nouveaux projets en cours, comme par exemple le projet d’extension de l’épicerie – boucherie La Tour, gérée par M. et Mme Terrien. Une visite au domaine Merceron est venue clore la matinée, avec la présentation de l’exploitation, par son propriétaire Emmanuel Merceron, puis un échange autour de l’évolution des domaines, des coopérations viticoles sur Orée-d’Anjou, et aussi sur les difficultés rencontrées notamment suite à l’épisode de gel dévastateur de cette année.

À BOUZILLÉ
La délégation d’élus emmenée par Madame le Maire a d’abord échangé avec le coordinateur des services techniques du pôle 2 (Drain – Liré – Bouzillé) avant de se rendre à la ZAC du Clos de la Barbe pour visiter l’entreprise Églantine Créations, spécialisée dans la création de robes de mariées. Son directeur François Bodet, a notamment souligné les contraintes de recrutement pour les entreprises situées en zone rurale, comme la sienne. La crise sanitaire, au-delà du report des mariages, a permis de lancer des innovations dans les méthodes de production de cette PME. En fin de matinée, une rencontre était organisée avec l’arboriculteur bio des Vergers du Moulin
installé depuis plus de 20 ans. Un temps d’échange s’est ouvert autour de la commercialisation de ses produits mais aussi sur la nécessité de penser son exploitation dans le temps pour un verger durable s’adaptant aux changements climatiques. Un déjeuner au restaurant scolaire puis une visite du pôle enfance de Bouzillé s’en sont suivis, en présence d’Aurélie Boursier, responsable de la structure. Ce bel espace de vie, inauguré en 2019, accueille le restaurant scolaire, l’accueil périscolaire et le centre de loisirs. Ses extérieurs sont dotés, d’un composteur, d’un poulailler et d’un potager, faisant du pôle enfance de Bouzillé, un exemple à suivre sur le plan de la valorisation des déchets, de la lutte contre le gaspillage alimentaire et du bien-manger.

Le but est de rencontrer les agents territoriaux, qui apportent le service public au quotidien vers les habitants et les acteurs économiques d’Orée-d’Anjou, au cœur de leur activité professionnelle.

À LIRÉ
Un premier temps de rencontre a été organisé au pôle enfance en présence de la responsable du service, Isabelle Pitault, qui a assuré la visite des différents locaux. La structure, autrefois associative, est devenue communale en 2010 et abrite à la fois l’accueil périscolaire et le centre de loisirs. Les animateurs ont souligné l’importance de cette relation de proximité avec les élus, qui a manqué pendant la période de crise sanitaire. Une visite du restaurant scolaire a également été effectuée, l’occasion pour les élus présents, de s’accorder une pause déjeuner et goûter les plats, qui sont depuis la rentrée, cuisinés directement sur place. 

L’après-midi, Madame le Maire est allée à la rencontre de Sophie Bigeard, créatrice d’objets en céramique et sculptrice et de Grégory Dupont, nouveau gérant du Coccimarket qui a fait part des quelques difficultés rencontrées lors de son installation notamment pour recruter un boucher. Elle s’est ensuite rendue à Chimirec (anciennement Astrühl), spécialisée dans la collecte, le regroupement et la valorisation des déchets issus de l’industrie (collecte et valorisation des huiles usagées, traitement des déchets automobiles, traitement d’effluents, valorisation d’hydrocarbures…). Enfin, toujours en présence de la maire déléguée de Liré, Cécile Dreux-Pougnand, Aline Bray a terminé la journée par la visite de l’élevage de bovins du GAEC Testard Père et Fils, exploitation familiale qui existe depuis 3 générations.

D’autres visites communales sont programmées d’ici la fin d’année de manière à couvrir l’ensemble des communes déléguées du territoire. Ces rendez-vous ont vocation à perdurer d’année en année.