Bandeau site officiel de la mairie d'Orée-d'Anjou
Flux RSS du site d'Orée-d'Anjou Site accessible pour la mairie d'Orée-d'Anjou Moteur de recherche de la mairie d'Orée-d'Anjou Suivez-nous sur Facebook mairie d'Orée-d'Anjou Suivre le conseil municipal
Sélectionner une page

Présentation d’Orée-d’Anjou

Son histoire

La création de la commune nouvelle a été votée par l’ensemble des élus le 8 juillet 2015. Elle a vu le jour officiellement le 15 décembre 2015, avec l’élection du maire et de ses adjoints. À cette date, la commune nouvelle est devenue la seule entité juridique, elle se substitue aux communes et à la Communauté de Communes du canton de Champtoceaux. Depuis, les communes qui composaient la Communauté de Communes du canton de Champtoceaux sont devenues des communes déléguées.

Si les communes déléguées sont appelées à garder leur nom, il a fallu trouver un nouveau nom pour la commune nouvelle. Un appel à propositions a donc été lancé durant l’été 2016 par les élus auprès des habitants des neuf communes de la Communauté de Communes. C’est finalement Orée-d’Anjou qui a retenu l’attention des élus à l’issue d’un vote au conseil communautaire.

« C’est un nom en référence à la position de notre territoire située à l’Orée de l’Anjou et des Mauges et en bordure de Loire. »

Historique de la collectivité

1964 : Création du premier Syndicat Intercommunal

1993 : Le SIVoM (Syndicat Intercommunal à Vocations Multiples) se transforme en District rural à fiscalité propre afin de profiter des dotations de l’État et ainsi augmenter ses possibilités financières.

1995 : Suite aux nouveaux décrets, le SIVoM devient la Communauté de Communes du Canton de Champtoceaux en intégrant la gestion complète des déchets.

8 juillet 2015 : Vote en faveur de la création de la commune nouvelle.

15 décembre 2015 : Création effective de la commune nouvelle Orée- d’Anjou avec l’élection du Maire et de ses adjoints.

4 janvier 2016 : La Communauté de Communes du canton de Champtoceaux disparaît pour faire partie intégrante de Mauges Communauté  qui regroupe les 6 communes nouvelles d’Orée-d’Anjou, Mauges-sur-Loire, Montrevault-sur-Evre, Sèvremoine, Beaupréau-en-Mauges et Chemille-en-Anjou.

Services Municipaux Orée-d’Anjou

4 rue des Noues
CS 10025 – Drain
49530 Orée-d’Anjou

Tél : 02 40 83 50 13

Horaires d’ouverture
Du lundi, mardi et jeudi :
de 09h00 à 12h30 et de 14h00 à 17h00
Le mercredi :
de 9h00 à 12h00
Le vendredi :
de 09h00 à 12h30 et de 14h00 à 16h00

Les actualités
d’Orée d’Anjou

Discours filmé d’Aline BRAY, Maire d’Orée-d’Anjou – Vœux 2022

Les traditionnelles cérémonies de vœux ayant été annulées au vu du contexte sanitaire actuel, Aline BRAY, Maire d’Orée-d’Anjou, a tenu à s’exprimer en vidéo et vous adresser ses vœux pour 2022.

Questionnaire en ligne : Habiter demain à Orée-d’Anjou

Dans le cadre de son master « habitat innovant », Christelle Garciau en stage au sein du service solidarités- santé d’Orée-d’Anjou réalise un questionnaire autour de l’habitat de demain pour mieux définir les attentes de la population à ce sujet.

Un nouveau service client pour l’eau au 1er janvier

A compter du 1er janvier 2022, l’exploitation du service public de distribution d’eau potable du territoire est confiée à la SAUR pour une durée de 8 années.

Elections

Toute personne non inscrite, peut se présenter munie d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile au secrétariat de sa mairie déléguée ou bien s’inscrire directement en ligne via www.service-public.fr. Pensez à demander votre changement de...
lire plus

COVID-19 : campagne de dépistage à Liré

Les données épidémiologiques montrent une circulation plus importante de la COVID-19 à Orée d’Anjou.Dans ce contexte, l’Agence régionale de santé des Pays de la Loire et la commune d’Orée d’Anjou ont décidé d’agir au plus vite en lançant une campagne de dépistage sur ce secteur. L’objectif est de protéger les habitants en cassant rapidement les chaines de contamination.

lire plus

Recensement de la population 2022

Le recensement de la population débutera le 20 janvier 2022. Comme toute commune de plus de 10 000 habitants, seul 8 % de la population oréenne sera concernée, soit 633 logements.

lire plus